Comment réussir une audition en 2019

L’essentiel à propos des auditions pour le cinéma ou la télévision

Passer et réussir une audition, en théâtre, en télé ou en cinéma, c’est un peu la traversée du désert : on ne sait pas exactement où l’on s’en va et on ne sait pas si on fera partie du groupe qui arrivera à bon port. Tous les acteurs le disent à un moment ou un autre.

Conséquemment, sachez-le, que ce soit pour le cinéma, la télévision, la publicité et même le théâtre, la majorité des contrats professionnels font d’abord l’objet d’auditions. Bien que ce ne soit pas toujours facile, passer et réussir une audition fait partie intégrante de votre travail.

L’audition, c’est un peu « le sprint » du jeu d’acteur alors que le cinéma serait plutôt « la course à obstacles » et que la série télé, elle, en serait « le marathon ». Quoi qu’il en soit, toutes trois sont une discipline bien réelle.

Les 3 arguments les plus utilisés par les acteurs pour justifier une audition non réussie.

  1. C’est une perte de temps!
  2. Le réalisateur ne sait pas ce qu’il veut !
  3. Je suis un artiste, pas un robot !

Le temps exigé pour réussir une audition n’est jamais perdu, même si vous n’êtes pas choisi pour le rôle.

Évidemment, ça semble paradoxale. Mais voyez les auditions comme une formation continue, parce que c’est ce qu’elles sont. Elles vous fournissent l’occasion idéale de développer votre capacité à réagir aux demandes du réalisateur et en cela vous pouvez réussir une audition même si vous ne décrochez pas le rôle. Elles vous aideront à développer votre capacité d’adaptation en tant qu’acteur ou actrice. Si vous les abordez positivement, comme étant des occasions de perfectionner votre art, d’accroître vos connaissances du métier, votre attitude s’en trouvera nettement bonifiée. Conséquemment, vous serez mieux préparé à passer votre audition, ce qui sera perceptible dès le moment de votre arrivée et même dans votre manière de vous prêter au jeu ensuite. Plus vous êtes professionnel, plus on repensera à vous. C’est cela, réussir une audition.

Lors de l’audition, le réalisateur est celui qui prend la décision finale et il sait ce qu’il veut.

Il est toujours plus facile de jeter le blâme sur quelqu’un d’autre que sur soi-même. Mais le réalisateur sait ce qu’il veut, bien qu’il s’attende à devoir s’adapter à des situations changeantes au cours des préparatifs de son film. Le casting est pour lui une étape décisive et il s’attend à y trouver des acteurs qui correspondent à ses besoins. S’il fait fausse route, c’est souvent de bonne foi et avec diligence qu’il corrigera la situation.

L’acteur a reçu une demande précise au sujet du personnage à interpréter, telle une description physique sommaire, une manière de s’exprimer particulière, les principaux traits de caractère, etc. Il se présente à l’audition après avoir répété de son mieux, comme il se doit. Cependant, pendant l’audition, il se retrouve soudainement confronté à un changement dans la manière d’interpréter le personnage. On lui demande de le jouer plus nerveusement ou, au contraire, plus désinvolte. Vous devez être préparé à ces possibles demandes si vous souhaitez réussir une audition.

Vous devez vous adapter

Ce que vous prendrez parfois pour de l’indécision de la part du réalisateur se révélera être un réajustement de sa part. Par exemple, le réalisateur voulait quelqu’un aux cheveux bruns. Or, il s’aperçoit que tous les acteurs choisis jusqu’à maintenant ont les cheveux bruns. Pour le bien de la production, il devra mettre un peu de « couleurs » et finalement sortir de sa demande initiale.

Donc, vous vous direz peut-être : « il voulait quelqu’un aux cheveux bruns et il choisit quelqu’un aux cheveux blonds, c’est n’importe quoi… » Eh bien non, le réalisateur a été formé pour s’adapter à la situation et vous devez faire de même en tant qu’acteur si vous souhaitez réussir une audition.

N’oubliez pas non plus qu’il est tout à fait possible que pendant l’audition vous soyez une source d’inspiration pour le réalisateur. Cela se voit fréquemment. Un acteur ou une actrice se présente au casting et tout à coup le réalisateur voit en cette personne un personnage particulier, avec un potentiel insoupçonné pour le film. Si vous n’avez pas une attitude positive au moment de l’audition, vous risquez de vous braquer devant les demandes du réalisateur et de briser dans l’œuf cette belle inspiration dont vous auriez pu être la source.

Je suis un acteur, donc un artiste, pas un robot.

Cet argument est possiblement le plus utilisé pour justifier nos propres craintes et ne pas se présenter aux auditions. Et si vous ne vous présentez pas, comment réussir une audition?

À tort, des acteurs débutants pensent parfois que, pour décrocher un rôle, on attend de leur part un travail de perroquet limité par les exigences d’un producteur assoiffé d’argent. Cette perception n’a évidemment pas sa place dans une carrière d’acteur.

Imaginons une audition pour une publicité. Ces dernières varient de 5 à 30 secondes (15 secondes étant une norme). Le réalisateur n’aura pas de temps pour introduire et présenter ses personnages, du moins pas comme il le ferait dans un film, c’est logique, le scénario n’est pas du tout le même. Écrire un scénario est un art, soyez indulgent. Il lui faudra aller directement au cœur de la situation. Ainsi, le spectateur pourra tout saisir dans un temps très court.

Les publicités sont souvent mal vues par certains acteurs pour cette raison. Le cadre et les limites en sont si restrictifs que les acteurs n’ont pas l’impression d’exprimer leur art. Encore moins en audition.

Ils n’ont pas l’impression de « créer » et ils s’en trouvent affectés.  C’est d’autant vrai avec les publicités qui offrent le moins de latitude au jeu de l’acteur. Cependant, d’autres acteurs voient dans ces publicités limitatives à l’extrême, et ce dès l’audition, une belle occasion de parfaire leur capacité de création. Ils chercheront l’expression, le geste, la posture, le petit détail qui fera la différence entre leur performance devant la caméra et celle d’un autre acteur. Et souvent, ils vont réussir à décrocher le rôle!

Jouer, c’est jouer, peu importe la longueur du rôle!

Car il est tout à fait possible de faire passer votre personnage à l’écran, même en moins de 10 secondes. En un regard, une parole, un geste, vous pouvez parfois le rendre attachant ou, au contraire, antipathique. Comique ou tragique, votre personnage existera de manière éphémère, mais il existera bel et bien. Voyez dans le tournage des publicités un exercice de synthèse créative, plutôt qu’une atteinte à votre dignité artistique.

L’audition débute dans votre tête, se travaille sous votre toit et se réussit dans le regard des autres.

Voyez toujours une audition comme le point de départ vers un personnage. Une fois choisi par la production, vous aurez tout le temps voulu pour travailler et développer ce dernier. Mais pour cela, vous devez réussir à montrer que vous existez et que vous avez une proposition. Aussi, n’oubliez jamais :

Être appelé en audition, c’est déjà une première étape réussie;

Dès que vous avez obtenu la date et le matériel de l’audition, choisissez-vous vous-mêmes. Développez une attitude positive, apprenez votre texte par coeur (essentiel pour réussir une audition).

Ne jugez pas votre travail, justifiez-le pendant vos répétitions.

Vous ne jouez pas votre vie, vous jouez tout court; ne l’oubliez pas.

Prenez du plaisir en faisant ce que vous faites. Ce que vous dégagez à l’audition sera perçu par le réalisateur et ses assistants.

La direction de Cinecours.