vendre un premier scénario

Vendre un premier scénario est toujours excitant mais à la fois angoissant. On cherche toujours la recette miracle qui fera de nous le scénariste en demande. Or, rares sont les personnes qui vous diront « tu veux savoir comment j’ai vendu mon premier scénario? » Aussi, voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour mettre toutes les chances de votre côté.

Commencez par le début

Mais qu’est-ce qu’un scénario?

On se souvient tous de nos premiers pas dans le métier. Ce sont souvent les plus riches en émotions. Vendre un scénario est un but, mais réussir et vendre un premier scénario est un événement.

Tout d’abord, vous l’aurez deviné, il faut savoir écrire. À ce stade, on ne parle pas de talent, ou même d’idée, tout le monde a une histoire à raconter, et la vôtre a autant de valeur que les autres.

Non. Savoir écrire dans ce métier, c’est être capable de répondre aux exigences des décideurs. Or, très souvent, les premiers scénarios font chou blanc tout simplement parce qu’ils ne rencontrent pas les « standards » de l’industrie, pourtant si faciles à maîtriser avec une formation adéquate. Et bien souvent, cet insuccès suffit à vous faire abandonner.

réussir un scénario, cela s’apprend.

La façon de présenter son scénario est aussi importante qu’une bonne idée. Savoir se conformer est essentiel. En effet, la meilleure des idées n’ira jamais loin si elle n’est pas lue. Et pour être lue, cette idée doit être « lisible ». Évident? Pas toujours.

La poule aux oeufs d’or.

Aux états Unis, tous les producteurs vous accorderont quelques minutes. Rares sont ceux qui vous diront non d’emblée. La crainte de rater le prochain succès est grande et on ne badine pas avec le succès dans le show bizz. Toutefois, vous n’aurez pas la journée pour expliquer votre inspiration. La durée moyenne d’un premier contact est de 15 minutes environ. Vous devez convaincre. Et pour cela, vous devez être lu!! C’est la base pour savoir comment vendre un premier scénario.

Les règles sont importantes.

Il y a une façon de mettre votre texte en page. L’industrie a imposé des standards pour que le producteur puisse reconnaître l’amateur du professionnel. Bien avant de savoir si l’intrigue est efficace ou non, le producteur veut savoir à qui il a à faire. Si vous écrivez comme les pros, alors les chances d’être lu sont considérablement plus élevées. C’est à ce moment que votre talent entrera en jeu. Si votre intrigue est bonne, si l’histoire est originale, alors vous faites un pas de plus vers le succès.

Pour autant, il ne faut pas oublier une règle fondamentale pour pouvoir vendre son premier scénario: l’humilité!

Évidemment, vous n’entendrez jamais un scénariste établi dire « comment j’ai vendu mon premier scénario? Facile, j’ai été humble ». Jamais.

Conformité, originalité et humilité.

Acceptez de revoir vos positions.

Quant on parle d’être humble, on veut simplement dire que même si vous vendez votre scénario, il y a aura une partie de réécriture. On vous imposera alors probablement un « script editor » ou un auteur sénior qui vous supervisera. Les chances de vendre un premier scénario et que ce dernier demeure inchangé depuis l’écriture jusqu’au tournage sont quasi nulles. Demeurez réalistes. Faire des changements, accepter les commentaires, réécrire lorsque requit sont les meilleurs moyens d’arriver à vos fins. Faites savoir que votre formation de scénariste vous permet de faire des modifications sans changer le sens du contenu. Les gens du milieu doivent sentir que vous démontrez de la souplesse tout en faisant respecter vos idées.

Car une idée ne devient pas mauvaise parce qu’on la présente autrement. Il y a plusieurs choses à savoir et à maîtriser dans l’art de raconter une histoire, surtout si celle-ci est soumise à des impératifs techniques comme les caméras. N’oubliez jamais qu’un réalisateur aura la tâche de mettre en images votre histoire. Réaliser un film n’est pas une tâche facile, soyez en assuré. De plus, des acteurs auront à jouer ce que vous avez écrit. Le jeu d’acteur est devenu subtil et exigeant à notre époque. Les spectateurs ne tolèrent plus les « faux semblants ». Ils veulent du réalisme. Toutes ces personnes auront des commentaires ou des suggestions face à vos écrits.

Apprenez à apprendre

La formation de scénariste de Cinecours vous enseigne non seulement les rudiments du métier mais également à devenir autonome, et ce de manière simple et ludique. Les pièges à éviter sont nombreux, mais apprendre à les reconnaître est facile.

La Direction