école de cinéma

Formations en cinéma et en télévision

Trouver du travail en cinéma ou en télévision

Comment accéder à une profession artistique de nos jours?

 

Trouver du travail, sortir du groupe des rêveurs, se faire remarquer.


Si vous étiez musicien, on s'attendrait de vous à ce que vous sachiez démontrer que vous jouez bien de votre instrument et si vous étiez chanteur, on s'attendrait à ce que vous chantiez correctement. On ne demande pas toujours au musicien ou au chanteur s'il possède un diplôme, surtout lorsque l'on constate qu'il s'exécute avec talent. Ce qu'on veut voir, c'est le résultat.

Pour les professions du domaine du cinéma et de la télévision, soit réalisateur, scénariste et comédien, il peut suffire de fournir un excellent court métrage dans le cas des réalisateurs, un excellent scénario dans le cas des scénaristes et une excellente interprétation dans un film, pour un comédien, un acteur.

Cependant, la réalité du marché actuel, dans les milieux du cinéma et de la télévision, fait en sorte que pas mal de gens tournent des films par eux-mêmes, le plus souvent des courts métrages. Pas mal de gens aussi écrivent un premier scénario, et plusieurs participent à des tournages pour un premier rôle de leur carrière en tant qu'acteurs. Le problème, c'est que la plupart de ces personnes ont appris par elle-même, sans partir des bases établies et sans trop tenir compte des règles reconnues.

Le résultat est donc souvent inégal, et rares sont ceux qui se font ouvrir toutes grandes les portes du milieu convoité en ayant comme seul point de départ, une production personnelle de ce type. Si un chanteur peut encore conquérir une maison de "disques" par sa voix particulière, il est nettement plus compliqué pour un réalisateur, un scénariste ou un acteur débutant, de conquérir une maison de production à partir de ce qu'il sait faire. Quoique ce ne soit pas impossible, avec un talent exceptionnel, couplé à une persévérance soutenue, il faut le reconnaitre. La persévérance doit cependant être vraiment soutenue, car les refus, sans même daigner regarder le travail soumis, seront nombreux.

Autrement dit, bien des gens tentent leur chance, comme ils le peuvent et sollicitent les producteurs, c'est là que ces producteurs se mettent à exiger que les créations soumises à leur attention soient accompagnées d'un CV clair et conséquent. Et c'est là aussi qu'il vaut mieux pouvoir afficher, tout aussi clairement, une formation complétée avec succès, et, idéalement, un diplôme.

Or, chaque nouveau réalisateur, nouveau scénariste ou nouvel acteur, rêve d'être découvert, de voir son talent reconnu, et ceci en faisant un minimum d'efforts. Ça, les producteurs le savent bien, même très bien. Ils ont appris, et depuis fort longtemps, que les métiers du cinéma et de la télévision attirent bon nombre de rêveurs. Ils ont appris aussi, par certaines expériences, que trouver du talent chez l'un de ces rêveurs n'est pas, loin de là, une garantie de succès.

Par exemple, tous les producteurs, ou presque, ont un jour confié un premier contrat de réalisation à un réalisateur débutant qui avait su attirer leur attention par un court métrage ou quelques scènes bien tournées. Et, dans bien des cas, le réalisateur débutant n'a pas terminé le contrat, n'a pas livré un résultat d'une qualité soutenue du début à la fin, ou pire, ne s'est pas même présenté le jour du tournage. Idem pour les débutants scénaristes et acteurs ou actrices. Même contexte, même déception.

Avec le temps, les maisons de production ont donc appris à exiger que les nouveaux venus aient des références. C'est là que la notion de formation dans le domaine, suivie et complétée avec succès, entre en jeu. Un producteur en face d'une confirmation de suivi de formation sait que la personne qui l'a obtenue ne fait plus partie de ces rêveurs motivés en grande partie par la facilité. Il sait que cette personne a démontré sa ténacité en complétant ses cours. Ensuite, cette étape franchie, le producteur prendra plus volontiers le temps d'analyser le travail de cette personne, son talent et les possibilités qui s'offrent à lui.

Par ailleurs, forcément, un producteur en cinéma ou en télévision est quelqu'un qui a appris les règles et la manière de fonctionner actuelle dans son milieu. Il est normal qu'il demande aux nouveaux venus de connaitre et d'appliquer ces mêmes règles. Si le nouveau venu a tout à apprendre quant aux façons de faire, qu'il soit réalisateur, scénariste ou acteur, il occasionnera des pertes de temps importantes et donc, des couts supplémentaires. La maison de production n'a pas le temps de compléter la formation des nouveaux venus. Ces derniers doivent arriver bien outillés et bien équipés en termes de connaissances. Ils doivent être en mesure de s'intégrer rapidement dans le système de production. C'est ce que leur permet de faire une formation en ligne comme celles que CinéCours propose, et met constamment à jour, depuis 2001.


Les formations en ligne sont plus souples que les cours en classe.

Elles sont plus souples parce que plus faciles à ajuster afin de mieux répondre aux besoins des étudiants, un à la fois, ainsi qu'aux exigences du milieu du cinéma et de la télévision en continuelle évolution. Les durées de chaque segment de formation sont déterminées essentiellement par le contenu des cours et non pas par un minimum d'heures d'enseignement prévu par un ministère. Les travaux à remettre sont optionnels et peuvent être remis au moment choisi par l'étudiant. Ce qui permet à l'étudiant qui ne souhaite pas approfondir, de rester à un niveau plus superficiel de sa formation, sans contrainte. Cela permet également à celui qui veut pousser à fond et retirer le maximum des exercices pratiques, de le faire à son propre rythme, sans sentir de pression, pas plus de la part du prof que de la part d'autres étudiants, comme ce serait le cas dans un groupe, dans une classe ordinaire.

Le prix des cours en ligne est beaucoup moins élevé, en voici les raisons.

Les formations en ligne n'ont pas à tenir compte des espaces d'enseignements, des lieux physiques, qu'il faut surveiller, chauffer ou climatiser, entretenir, rénover, et meubler. Il n'y a pas de taxes sur des locaux à payer, pas plus que de frais d'assurances en cas d'incendie ou de vol. Il n'y a pas de matériel à acheter et à renouveler régulièrement, comme les écoles traditionnelles doivent le faire. L'absence de tous ces frais se répercute sur le prix des cous, bien évidemment. Les revenus d'une école en ligne servent à payer les frais de serveur Internet, les droits d'auteur sur le contenu des cours, les coachs et les professeurs concepteurs de cours ainsi que la petite équipe qui assure la bonne marche du système de formation à distance.

C'est pour l'ensemble de ces raisons que des professionnels du cinéma et de la télévision ont mis sur pied cette école de cinéma qu'est CinéCours.


Opinions sur CinéCours et travaux des finissants